Guillaume Sorbe (Quincy, Reuilly et Touraine) – Le Vin Ligérien n°14

Guillaume Sorbe est un jeune homme aux idées claires. À 36 ans, il s’est ouvert la route d’une réputation grimpante. Sans précipitation aucune. Mais sur un chemin tracé dans le marbre de sa conviction que les terres de vignes sont des terroirs où la vie doit conserver son fourmillement. […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon

Maison Bourgeois (Sancerre et Pouilly-Fumé) – Le Vin Ligérien n°14

Dans la famille Bourgeois, je voudrais… En cette matinée de fin de semaine, on les retrouve qui descendent l’escalier qui mène des bureaux de l’administration vers la chaleur éclairée du rez-de-chaussée, traversé de lumières orangées. L’humeur est badine et la complicité manifeste à l’heure de l’apéritif et, avant que chacun ne s’éloigne vers ses missions respectives, Arnaud (45 ans), Lionel (47 ans) et Jean-Christophe (50 ans) laissent filtrer l’intérêt d’une proximité familiale lorsqu’elle se déroule dans la bonne entente. Et chez Bourgeois, le vin est d’évidence une affaire de famille. Questionnez un vigneron du coin, personne n’ignore cet incontournable pivot de l’activité viticole dans le Sancerrois, qui s’est imposé dans les faits à travers les lieux d’exploitation répartis dans les rues de Chavignol, comme dans les esprits et les racines de ce tranquille recoin du Berry.[…]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon

Mathieu Coirier (Fiefs Vendéens) – Le Vin Ligérien n°13

Il s’en est fallu de peu pour que Pissotte ne disparaisse de la carte des vins français. Si, à 22 ans, Mathieu Coirier n’avait pas décidé, après un an « à faire de la bagnole et à rester devant un ordinateur », de rentrer au pays, c’en était fini de la petite appellation dans les Fiefs vendéens. Pfuit !!! Mais « l’appel à la terre » a été plus fort et Mathieu est rentré. Il s’est associé avec son père Xavier et a assumé son rôle de « cinquième génération » de vignerons Coirier. « Mon père ne voulait pas que ce soit entendu d’avance. Il ne fallait pas que ce soit une décision par facilité… C’est un vrai choix de vie, pas seulement un choix de métier. » Fondé en 1895 par son « arrière arrière grand-père », le domaine était alors un parmi tant d’autres : là comme ailleurs, la polyculture était la norme et Pissotte comptait alors « 150 hectares de vignes » sur ses petites collines. Le destin des Coirier se joue – déjà- pendant la guerre, au gré d’une rencontre hors norme. […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon

Jérôme Bretaudeau (Muscadet) – Le Vin Ligérien n°13

Deux amphores de huit cents litres viennent d’arriver dans le chai de Gétigné. En provenance de Toscane. « Nous allons expérimenter cela », sourit Jérôme Bretaudeau. Car la vie, pour lui, est une recherche permanente pour atteindre le Graal. S’il existe, bien sûr. Mais le voyage au pays des expériences, en tout cas, en vaut la chandelle. Jérôme est une sorte de Géo Trouvetout du vin et son chai a des allures de caverne d’Ali Baba : trois cuves ovoïdes d’argile, de calcaire et de sable broyé d’un seul bloc chacune, des cuves en béton traditionnelles, en inox, des barriques, des petites amphores. Bref, de quoi multiplier les possibilités d’assemblages pour obtenir la meilleure qualité possible. […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon

Pierre-Yves Huguet (Coteaux d’Ancenis) – Le Vin Ligérien n°13

C’est sans aucun doute l’un des plus beaux points de vue sur la Loire. La vigne y plonge comme un enfant qui se presse de prendre un bain, sur des pentes qui tournent autour des 40 %. Nous sommes au domaine des Génaudières, entre Le Cellier et Oudon, aux confins des appellations Anjou, juste avant d’entrer dans le pays des muscadets. En face, La Chapelle-Basse-Mer et Le Loroux-Bottereau affichent d’ailleurs leur clocher aux regards du promeneur sur la rive (droite) opposée. […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon

Arnaud Lambert (Saumur et Anjou) – Le Vin Ligérien n°13

Dans le site de dégustation, nichée au coeur de la cour de tuffeau baignée de soleil, la photo est là, qui plane comme un hommage permanent. Elle laisse transpirer l’image d’un amour paternel et familial. C’est peu dire que le domaine de Saint-Just et avec lui le vignoble du château de Brézé doivent beaucoup à Yves Lambert, décédé en 2011. C’est un parcours atypique qui a guidé l’acquéreur de ce domaine du Saumurois dans le grand bain de la vigne que, depuis, son fils Arnaud emprunte au quotidien. D’une génération à l’autre, la passion et l’exigence de la qualité n’ont pas varié d’un iota. S’il figure parmi les domaines récents – il a été officiellement créé en 1996 – tout le monde s’accorde à reconnaître les vertus de ses productions. En témoigne la distinction accordée, voilà peu, par le magazine Le Rouge et le blanc à destination des crus d’Arnaud Lambert, placés sur le podium du secteur. […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon

Mathias Levron et Régis Vincenot au Château de Parnay (Saumur-Champigny) – Le Vin Ligérien n°13

En l’apercevant assis derrière son bureau, au fond de la pièce, le visiteur pourra, de prime abord, s’étonner. En pénétrant dans le coeur du Château de Parnay, à la lisière du Maine-et-Loire, en arrivant de la route de Chinon, le premier constat s’oriente d’abord vers la surprise. Et les considérations initiales s’arrêtent sur le contraste entre l’ancienneté du site et… la jeunesse de son vigneron. À tout juste 37 ans, Mathias Levron peut bien n’avoir aucune antériorité familiale dans le milieu de la vigne, il s’inscrit dans le décor avec naturel et autorité. Et le sourire pour guide, conscient qu’il est que le talent n’est que trop rarement rattaché aux questions de longévité. Alors, ce jeune Choletais d’origine illustre au fond parfaitement, à travers son profil, à la douce détermination, la volonté des nouveaux patrons des châteaux de Parnay et de Princé, de relancer ces vénérables institutions. […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon

François Delaunay (Bourgueil mais aussi Chinon et Saint-Nicolas-de-Bourgueil) – Le Vin Ligérien n°13

A deux pas du panneau de basket autour duquel, aux beaux jours, les enfants s’essaient à l’adresse du ballon, la porte s’ouvre vers la pièce de dégustation. À l’écart des grands axes, la longère reçoit, plein sud, les rayons de soleil, qui illustrent la très favorable orientation du vignoble de Bourgueil, qui s’étend à l’horizon vers le village et les habitations. Pourtant, François Delaunay exprime d’abord une gêne, bien traditionnelle chez les vignerons, souvent, qui rechignent à trop parler d’eux. Par pudeur sans doute, par crainte de se mettre en avant. « Quand on me demande de parler de moi, je réponds que je préfère parler de mes vins », reconnaît le quadragénaire. […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon

Charles Pain à Panzoult (Chinon) – Le Vin Ligérien n°13

Ici, le vin a toujours été ancré dans nos gènes. » Charles Pain est un enfant de Panzoult. Dont il ne s’est jamais éloigné. Et dont il ne s’éloigne encore jamais longtemps, si ce n’est pour rejoindre le temps d’une semaine, parce qu’il en est un passionné, les pistes de ski. Histoire de se remettre d’aplomb après, chaque fois, une année de travail où le temps file à toute vitesse. Entre son métier de vigneron et ses engagements professionnels au service de la collectivité, ses journées sont en effet ultra serrées. Et s’il a pris un peu de distance avec le syndicat des vignerons après de nombreuses années de bons et loyaux services, il n’en reste pas moins un acteur écouté tout en conservant des responsabilités agricoles à la Chambre d’Indre-et-Loire puisqu’il est toujours le président départemental du Groupe de Développement vinicole. Une structure qui lui tient à coeur. […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon

Eric Gaucher à Chançay (Vouvray) – Le Vin Ligérien n°13

Evidemment, si l’on ne sait pas où l’on va, difficile de trouver le domaine des Cormiers Roux. « Pour venir chez nous », reconnaît éric Gaucher, « il faut vraiment le vouloir. » Mais le jeu en vaut la chandelle. Ici, sur ce plateau de Chançay, qui vient lécher le périmètre communal de Reugny, sur la partie Est du vignoble vouvrillon, le panorama inspire la sérénité. La campagne. La vraie. Celle qui se cache pour mieux être découverte. Et appréciée. Belle comme un jour. Et ce depuis toujours. […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon