Incorrigibles

Ce numéro dédié en partie à la gastronomie en Val de Loire aurait dû voir le jour en 2020. Inutile de revenir sur ce contexte incertain et instable, pour nos restaurants et autres lieux de vie, de sociabilité et de gourmandise, ayant dû jongler entre fermetures, couvre-feux et autres restrictions en tout genre, durant ces dix-huit derniers mois.

Le voici enfin, ce numéro un peu spécial. Le Vin Ligérien passe donc à table, et invite ainsi chefs, sommelières, maraîchers, chroniqueurs, et vignerons bien entendu, à partager un menu plutôt riche, témoignant de notre envie de rapprocher ces deux univers que sont la gastronomie et le vin. 100 % Loire, bien entendu !

On a donc imaginé une grande table, un long repas durant lequel les discussions s’étirent et s’animent. De nombreux sujets y sont abordés et notamment celui de notre rapport à la bouffe, de la santé de nos bistrots, de l’état de nos restaurants et de toutes celles et ceux qui les font vivre.

Il y a une crise des vocations et des difficultés de recrutement, « n’est-ce pas le moment de requestionner nos modèles, nos horaires d’ouvertures, ainsi que le bien-être des salariés ? », s’interrogent dans ces pages une sommelière et un chef renommés. Ce qui permettait aussi de nous questionner sur cette sortie au restaurant qui doit sans doute redevenir un moment à part, un peu moins banal.

A travers ce numéro, notre première ambition – et peut-être la seule d’ailleurs – est de vous donner envie de passer à table, de cuisiner, de sortir et de partager les nombreuses richesses de notre Val de Loire béni des dieux de la gastronomie.

Et dans notre prochain numéro, on saura quels « 2021 » déboucher et mettre sur la table. « C’est très français, ça : à peine sortis de table, nous parlons déjà du repas suivant », nous a fait remarquer une restauratrice cet été. Incorrigibles.

Numéro d’automne en kiosque dans toute la Vallée de la Loire, mais aussi disponible en version numérique.

Mais si vous souhaitez la version papier, utilisez cet outil pour connaitre votre point de vente ouvert le plus proche de chez vous.

Enfin, nous ne pouvons que vous conseiller de vous abonner et le recevoir chaque trimestre à domicile.

Bonne lecture, prenez soin de vous, des autres… et des vignerons de Loire !

Demandez le sommaire ! :

C’était 2021…

Les années se suivent et ne se ressemblent pas. Après 2020, l’année « presque-parfaite » (pour les vignerons, s’entend) voici 2021… l’année des calamités. Gel, grêle, tornade, rien ne leur a été épargné. À quelques jours des vendanges, petit récap’ de ce millésime « hors normes ». Encore.

Trois spots incontournables dans le vignoble 

On vous a trouvé trois restos nichés dans les vignes, du Layon au Sancerrois, en passant par le Vouvrillon. Calme garanti, chefs inspirés et cartes de vins à forte couleur ligérienne, évidemment… Trois belles rencontres gourmandes. Suivez-nous !

Paroles de sommelières

On ne présente plus Pascaline Lepeltier, meilleure sommelière de France en 2018, meilleure ouvrière de France (MOF) la même année (un doublé historique). Un parcours inspirant pour la jeune génération de sommelières, dont les trois Ligériennes à découvrir en pages suivantes.

Quatre saisons

Nouvelle saison, nouveau casting : on suit les premiers pas de néo-vignerons, qui nous confient leurs premières joies, leurs premières frayeurs, leurs doutes… Un deuxième épisode avec Christelle Pineau, en Anjou, à la lisière du Muscadet ; et de l’autre côté de la Loire, les frères Vétois, à Crézancy-en-Sancerre.

Et aussi

On a bu un verre avec Sébastien Forest, fondateur d’Allo Resto, on s’est entretenu avec le chef étoilé angevin, Pascal Favre d’Anne, mais aussi Rabelais (si, si…). On a rencontré deux maraichers stars. Sans oublier la belle sélection de notre chroniqueur Dominique Hutin, des conseils de lectures gourmandes…

Distribué de Pouilly-sur-Loire à la Côte atlantique nantaise grâce au réseau « Messageries lyonnaises de presse » dans les kiosques et les Relay H des principales villes du Val de Loire. Mais on peut également s’abonner dans toute la France et depuis l’Etranger.

L’ABONNEMENT

filet_titre

L’abonnement pour un an, soit 4 numéros, est au prix de 30 €
et pour deux ans, soit 8 numéros, au prix de 50 €

(frais de port inclus en France métropolitaine)

Un magazine que l’on veut à l’image de ce vignoble ligérien.
Dynamique, diversifié, multiple, inventif.

Nous éprouvons une grande fierté à l’idée de poursuivre cette aventure initiée par Jean-Claude Bonnaud, en 2012. Faire perdurer ce magazine qui s’est dessiné un joli chemin, maintenir ce niveau d’exigence, est un véritable défi que nous abordons avec enthousiasme.

C’est donc avec un réel plaisir que nous vous présentons cette nouvelle formule initiée depuis le numéro d’été 2019, le 30e Vin Ligérien.

Tout en conservant l’ADN de ce magazine trimestriel, nous tentons à chaque numéro de l’ouvrir un peu plus. Être un véritable lieu de rencontre entre ceux qui font les vins de Loire et ceux qui les aiment.

Nous vous proposons ainsi des nouveautés, quelques contre-pieds et une galerie de personnages, ambassadeurs des vins de Loire. Qu’ils soient vignerons, cavistes, artistes, entrepreneurs…

Un magazine à l’image de ce vignoble ligérien. Dynamique, diversifié, multiple, inventif. C’est du moins notre ambition, que nous souhaitons partager avec le plus grand nombre de Ligériens possible.

Jean-Baptiste Aubry et Antoine Burbaud

autopromo-VL